Bardial ou la dignité de toute une communauté perdue

« Que vont-elles devenir, les 174 femmes Peuls de Bardial et leurs familles ? Ce village n’avait rien du tout avant l’arrivée de Eirin International, une ONG financée par Dr Idriss Aberkane, grâce à lui et son ONG les gens de Bardial ont eu accès a l’eau, l’électricité, route bitumée et l’alphabétisation. L’ONG Eirin International a investi des centaines de millions de FCFA pour développer cette zone habitée par les Peuls, malheureusement les fonds de l’ONG sont bloqués en Suisse à cause d’un groupuscule de raquetteurs dont des fonctionnaires du gouvernement Suisse.« 

Découvrez la suite du billet de blog de Thierno Dicko à propos des dommages infligés au Peuple Peul par la Suisse sur Medium.